Nos Rayons

Filtres

  • Par date
    • Toutes les dates
    • Plus de 6 mois (2)
  • Par prix
    • Tous les prix
    • Entre 10€ et 25€ (2)
  • Par état
    • Tous les états
    • Neuf (2)
  • Par disponibilité
    • Tous les articles
    • Dispo sous 4 à 6 jours (2)
  • Par auteur
    • Tous les auteurs
    • Jean-Marie Apostolidès (2)
    • Luc Giard (1)
2 article(s)
Filtrer : Tous | Neuf
Rechercher dans les résultats
Stock Fournisseur 19,50 €
Expédié sous 4 à 6 jours

Ce produit est disponible en stock chez notre fournisseur qui s'engage habituellement à nous faire parvenir le produit sous 4 à 6 jours. Ce delai fournisseur est indicatif. Le produit sera ensuite acheminé puis expédié depuis notre centre logistique..

N'oubliez pas de prendre en compte le délai d'acheminement du transporteur (LaPoste, Mondial Relay, Retrait en magasin) pour connaitre la date de livraison.

   

Konoshiko

Luc Giard (Auteur), Jean-Marie Apostolidès (Auteur)
Comment appelez-vous déjà le personnage principal ? Konoshiko. Et qui est l'auteur de cette histoire ? Un certain Raymond Girouard. Vous le connaissez ? Pas personnellement. C'est un grand artiste, mais aussi un grand malade.
» Lire la suite
Livre | Les impressions nouvelles | 23 octobre 2012
Note des internautes :
» Donnez votre avis !
Stock Fournisseur 12,00 €
Expédié sous 4 à 6 jours

Ce produit est disponible en stock chez notre fournisseur qui s'engage habituellement à nous faire parvenir le produit sous 4 à 6 jours. Ce delai fournisseur est indicatif. Le produit sera ensuite acheminé puis expédié depuis notre centre logistique..

N'oubliez pas de prendre en compte le délai d'acheminement du transporteur (LaPoste, Mondial Relay, Retrait en magasin) pour connaitre la date de livraison.

   

Il faut construire l'hacienda

Jean-Marie Apostolidès (Auteur)
Au départ de cette pièce, une anecdote historique, la rencontre en août 1959 entre Pierre Elliott Trudeau, futur homme d'État, et Ivan Chtcheglov, ancien membre de l'Internationale lettriste. Ils sont l'un et l'autre sur une trajectoire opposée, Trudeau à la veille de devenir Premier ministre du Canada, Chtcheglov, familier des hôpitaux français où devait se passer le reste de sa vie. Si nous ne savons rien de ce que ces deux hommes se sont dit, on peut imaginer leur préoccupations cet été-là; Trudeau, directeur de La revue Cité Libre, songe à entrer au Parti libéral, c'est le début de sa carrière politique. Chtcheglov est encore sous le choc de son départ du mouvement lettriste en 1954. Cinq ans après leur rupture, Debord a souhaité une réconciliation ; il a même invité son ancien compagnon de dérive à participer au groupe situationniste qu'il vient de fonder. Mais Ivan boude et se croit persécuté par le leader situationniste. Malgré la maladie, il tente désespérément de demeurer fidèle à ce qu'il était en 1953-54. La rencontre entre Trudeau et Chtcheglov m'a parti exemplaire, l'un et l'autre incarnant deux conceptions différentes de la vie. Au-delà de l'opposition entre une vision politique du monde et une vision poétique, deux approches du théâtre s'affrontent également au cours de cette nuit d'ivresse. La première, héritée du classicisme, s'appuie sur la fiction et l'illusion théâtrale ; elle est défendue par l'infirmier d'Ivan, un acteur raté. La seconde, dans la lignée du théâtre de la cruauté, cherche à retrouver la dimension sacrée à l'origine du cérémonial théâtral. C'est Ivan Chtcheglov, grand admirateur d'Artaud, qui s'en fait le promoteur. J. M. A.
» Lire la suite
Livre | Les impressions nouvelles | 23 avril 2006
Note des internautes :
» Donnez votre avis !
2 article(s)
Filtrer : Tous | Neuf
Rechercher dans les résultats